• Lodovicus Nym

Témoignage Organza

Chaque projet qui vise à montrer la diversité du corps des femmes me touche particulièrement. J’ai déjà eu l'occasion de poser pour une photographe qui travaille exclusivement avec des femmes de tout horizon et de toute morphologie, alors quand j'ai entendu parler du projet Organza, j'étais obligée de proposer ma participation. J'ai plus ou moins toujours eu un rapport particulier à mon corps. Petite (et jusqu'à l'adolescence, j'étais super fine. On m'appelait “baguette”. 

En tant qu’africaine, les gens estimait que je me DEVAIS d'avoir des formes. Du coup, j'ai développé pas mal de complexes. Prendre du poids est devenue une obsession.. Ce qui ne s'est pas arrangé avec ma grossesse. J'ai été malade tout le long et perdu énormément de poids. Alors les remarques de pas mal d'abrutis autour qui me répétaient que ce n'était pas le moment de faire un régime et autre bêtises du même genre.. 

Et puis j'ai eu mon fils. Mon corps avait changé, mais j'ai appris à l'aimer. Ce corps qui avait porté et protégé la vie de l'être le plus important à mes yeux. Ce corps qui me permet de le nourrir, de le protéger. Alors je tenais à participer à ce projet parce qu'au delà de mon expérience personnelle, je trouve que le corps de la femme est symbole de sa puissance et que nulle d'entre nous de devrait avoir honte du sien.

Sharon




0 views
  • logo tipeee
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Twitter Icône sociale
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now