Bon, c'est l'instant se faire des amis tout plein mais tant pis !

Ceci est un manifeste aux femmes qui ont envie de poser pour des photographes et qui n’ont jamais fait ça auparavant.


1 – Ne jamais envoyer de photos de vous nue ou dénudée. Le photographe cherchera milles excuses à la con, soi-disant que c'est pour vous évaluer. Non ! C'est une connerie de pervers ! Dans la mode, on utilise des polas. Ce sont des photographies basiques de vous sans maquillage, sans vêtements amples ni moulant. Fait de face et de profil, il en faut 4. Deux pour le portrait, deux pour le plein pied. C’EST TOUT. Vous pouvez le faire avec un téléphone portable si vous le souhaitez avec ou sans aide. Si la personne insiste, bloquez-le.

 

Voici un exemple de Polas :

 


2 - N’hésitez pas à aller demander des informations auprès des personnes qui ont déjà posé pour le/la photographe, pas sûr que tout le monde vous réponde mais n’hésitez pas à croiser vos sources et ne pas vous limitez à une seule personne ou à un seul écrit. Faites le tour des groupes photos, demandez. Dans mon cas, je peux vous mettre en relation avec des personnes qui ont posé pour moi afin que vous échangiez avec elle. N’écoutez que vous-même en vous basant sur plusieurs sources afin de vous faire votre propre opinion.


3 - Toujours définir par mail ce que vous allez faire. Que les choses soient claires et carrées ! Une fois au studio avec le photographe, si le programme a changé, libre à vous de rester ou non, mais en aucun cas, vous ne devez considérer ces changements comme acquis. Partez si vous ne le sentez pas.


4 - Même si le travail du photographe vous semble intéressant, si celui-ci insiste pour que vous veniez seule, n’y allez pas. Il peut être la personne la plus adorable à l’écrit, il se peut que celui-ci soit un énorme pervers et/ou une personne malsaine. Moi je demande aux personnes de venir accompagnées afin que cela puisse permettre de se sentir en sécurité et à l’aise. Vous n’êtes pas seule et vous avez une personne de confiance qui est à côté de vous.


5 - Un photographe ne dois JAMAIS vous toucher. Surtout si c'est du nu ou de la lingerie. Si il y a vraiment besoin de changer quelque chose dans la pose, la mise en place ou autre sur votre corps, faites-le vous même ou bien demandez à la personne qui vous accompagne de le faire. Jamais le photographe.


6 – Si vous faites du nu ou de la lingerie, avoir toujours un peignoir ou quelque chose de similaire. Vous n’êtes pas ici pour vous balader nue dans le studio photo et surtout ne vous changez pas dans le studio. Toujours dans un endroit à part, en prenant votre temps et tant pis si le photographe est pas content. Si ça le dérange, partez. Vous êtes là pour passer un bon moment, pas un entraînement militaire !


7 - Le photographe a été cool, mais j’ai toujours pas eu les photos. Normalement je les reçois quand ? Cela va dépendre surtout de la communication que vous allez avoir avec. Comptez GRAND MAXIMUM deux mois pour les avoir. Au-delà de cette limite, si celui-ci ne vous donne aucune nouvelle ou excuse, renseignez-vous auparavant (genre un décès, un aller à l’hôpital, etc), si il n’y a rien de tout ça, affichez-le. Vous avez posé pour lui, cela s’est bien passé, vous avez passé un bon moment, mais c’est pas pour autant qu’il est libre de faire ce qu’il veut avec vos images. Vous avez le droit d’avoir un retour sur celles-ci.


8 – Bon cette fois-ci, je suis tombé sur un vrai photographe, j’ai eu mes photos dans les temps, je peux faire ce que je veux avec ? Non. Que ce soit le photographe ou la modèle, vous n’êtes pas libre de faire ce que vous voulez avec.


Sachez que si vous avez posé pour un photographe, que c’était une collaboration, un contrat n’est pas obligatoire. Devant un juge vous pouvez présenter toutes les preuves que vous avez en votre possession (Les mails, les témoins, etc.).


Le photographe ne peut pas commercialiser votre image sans votre accord, il ne peut pas faire de propagande politique (quel que soit le parti politique) sans votre accord, il ne peut pas tenir de propos haineux et/ou xénophobe avec votre image.


Si vous posez nue ou en lingerie pour lui et que vous souhaitez faire retirer les images, il va falloir prouver de manière claire pourquoi vous le souhaitez. Cependant, sans être dans le mépris, si vous rentrez dans les forces de l’ordre, que vous voulez être enseignant ou être avocat, réfléchissez bien à ce que vous faites. Ici il n’est pas question de vous juger, libre à vous de faire le métier qui vous passionne. Il ne faut pas oublier qu’hélas, l’État est stupide et en a rien à carrer de vos envies.


Sauf si bien entendu vous avez passé commande et que les photos ne sont destinées qu’à vous et éventuellement à votre conjoint(e). A ce stade, il faut bien préciser dans le contrat de la commande que les photos sont réservées à un cercle privé et qu’il n’y a pas de possibilité de les rendre publiques.


En ce qui concerne la commercialisation de votre image, le photographe doit obligatoirement vous faire signer un contrat avec les informations de ce à quoi va servir la ou les image(s) sur quel support, à combien d’exemplaire, etc. Libre à vous de l’accepter ou pas. Vous n’avez aucune obligation d’accepter ce contrat et vous pouvez être assisté par un avocat pour avoir de plus amples informations à ce sujet.


En ce qui vous concerne, vous qui avez posé, vous avez aussi des obligations. Sur chaque publication que vous faites, il est obligatoire de mentionner le nom du photographe, pas son tag d’un réseau social, mais son nom d’artiste. Il ne faut pas oublier le nom de la maquilleuse, du/de la styliste s’il y en a eu un(e). Vous pouvez ensuite tagger les personnes concernés si vous le souhaitez.


Les photos en votre possession ne sont pas libre de droit. Il vous est interdit de faire des concours avec sans l’accord du photographe. En général, les photographes (dont moi), refusent parce que les concours piétinent sans sourciller sur le droit d’auteur et trop souvent ceux-ci dans leur règlement de manière illégale, demande à avoir un droit absolu sur l’image. Ce qui est frauduleux.


Les photos ont été créées pour raconter une histoire. Quelle qu’elle soit. Donc interdiction de découper, d'appliquer un filtre, de rajouter des éléments, etc. Il faut que la photo reste telle quelle. Si la ou les photo(s) ne vous plaît/plaisent pas, cela dépendra du photographe. Il est préférable que celui-ci écoute la personne qui a posé. Après cela dépend du bon vouloir du photographe. On est sur le terrain de l’éthique et de la morale où chacun est libre de mettre la ligne qu’il veut là où il veut.

Si vous souhaitez mettre la photo sur instagram : voici un tuto pour la publier sous son format original : https://www.facebook.com/pg/LodovicusNym/photos/?tab=album&album_id=1158952387592962


Si vous souhaitez mettre une photo sur votre profil facebook, voici le tuto : https://www.facebook.com/pg/LodovicusNym/photos/?tab=album&album_id=1158967060924828

Si une personne souhaite acheter une photo ou j’apparais, comment cela marche ? Seul le photographe peut décider ou non de la vente de l’image. Ne vous attendez pas à être riche si celui-ci décide de vendre le tirage. Il devra déclarer la vente, payer la tva, etc. Cela dépendra aussi si c’est considéré comme un tirage d’art ou commercial. Le pourcentage qui vous sera versé dépendra du bon vouloir du photographe et il n’a aucune obligation de vous verser quoi que se soit.

Pour conclure si vous souhaitez être modèle, ne faites pas partie du problème. Si un.e  photographe fait de l'appropriation culturelle, du jeunisme,  de la grossophobie, racisme,  sexualisation pédophile des femmes, etc. Même si son travail vous plait, n'acceptez pas de collaborer avec. 


Travaillez avec des personnes qui ne sont pas là pour nuire à une minorité. La documentation est là, elle est plurielle et vous permettra de faire des créations sans injures à une communauté. N'ayez pas peur de votre curiosité et renseignez-vous. 
D'ailleurs, sachez qu'il y a autre chose à faire que d'être un objet sexuel. Vous avez la possibilité de vous orientez vers les choix que vous voulez. Ne culpabilisez pas et ne vous forcez pas.  


N'ayez pas honte de travailler qu'avec une seule personne. Absolument aucun souci à cela. Vous êtes libre de vous entourer des personnes dont vous seule jugez être safe. 


L'art photographique se doit être un milieu sain. Il ne peut le devenir qu'avec vous. 

Cet article est basé sur le code de la propriété intellectuelle, des procès qui en découlent et de mes conversation avec des avocats. Je ne suis en aucun cas responsable si le photographe avec qui vous travaillez ne déclare aucun de ses revenus. Libre à chacun de faire ce que bon lui semble.

Voilà, c'était un peu long mais j'espère que tout ceci vous permettra de comprendre un peu comment ça marche pour faire une bonne collaboration avec un photographe.

  • logo tipeee
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Twitter Icône sociale
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now