• Lodovicus Nym

Manifeste Organza

Vous qui lisez ce manifeste, trouverez-vous cela étrange si, sans vous connaître nullement, je vous définis uniquement par cette montre que vous portez ? Vous trouvez cela étrange ? C’est ce qui se passe pour des millions de femmes dans leur quotidien. Elles sont jugées parce qu’elles sont femmes. A l’inverse d’une montre, elles ne peuvent s’en défaire.

Dès leur jeunesse jusqu’à leur vie d’adulte, la société soumet les femmes à des normes. Elle sont forcées à s’identifier à des stéréotypes féminins. Quels que soient leurs choix, ils seront remis en questions sans cesse.


Malgré de nombreuses révolutions qu’ont mené les femmes pour être libres de leur vie, le combat n’est pas encore fini.


La richesse d’une société réside dans la diversité des personnes qui la composent. Pourtant la société impose le conformisme. Niant des pans entiers d’une population. Dans une société où l’image est omniprésente, le corps de la femme ne lui appartient pas. Chosifier et sexualiser à outrance, ce corps est meurtri.


Organza est un opéra photographique. Ici, l’on raconte une histoire ordinaire de manière extraordinaire. Organza, à travers sa chorégraphie, célèbre et embrasse la pluralité. Une réponse naïve pour un regard plus réaliste face à cette fantaisie sombre qui oppresse chaque jour.


Une femme est ce qu’elle est. Ce qu’elle décide d’être. Nul ne doit la juger pour ses choix.





1 view
  • logo tipeee
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Twitter Icône sociale
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now